Après plusieurs années de deuil, Laeticia Hallyday arrive enfin à oublier son Johnny aux côtés de son fiancé en Grèce. Mais pour ce faire, elle était obligée de trahir le défunt.

C’est ce qui a été rapporté par la revue «Vu» consacrant un article exlusif à la veuve du Taulier, non pas pour revenir sur sa nouvelle vie avec son fiancé, Pascal B, mais pour en effet rappeler cette histoire de trahision.

Des preuves sont même à l’appui.


Avant de rendre l’âme, Johnny Hallyday avait bien désigné Laeticia comme étant la seule héritière. Mais cette dernière, au cours du mois de juin dernier, aurait décidé de conclure un accord avec David Hallyday et Laura Smet pour ainsi en finir avec cette histoire d’héritage.

Mais si la mère de Jade et Joy Hallyday avait trahi c’est parce qu’elle avait trop de pression, surtout après la sortie médiatique de son père, André Boudou, pour la Dépêche du midi:

«Je comprends parfaitement la frustration de Laura et David face aux dispositions de Johnny, qui léguait la totalité de son patrimoine à sa veuve, y compris le droit moral sur son œuvre.»

Suite à une telle déclaration, Laeticia Hallyday décide alors de conclure le contrat et finit par répondre: « Il est essentiel de remettre l’église au milieu du village, l’essentiel à sa place : la musique et l’amour. »