Fragilisée par les ennuis de santé dont un cancer du larynx qui rend cauchemardesque son quotidien depuis des années, Françoise Hardy a été brisée par un célèbre chanteur et le frère de celui-ci.

La chanteuse refuse d’en dévoiler l’identité lors d’un entretien accordé à Technikart, où elle se confie longuement.

À la question de la rédaction qui lui demandait si c’était un honneur de faire partie des mythes français comme Alain Delon, Brigitte Bardot ou Gérard Depardieu lesquels avec leur franc-parler leur ont parfois mis à dos les plus grands donneurs de leçon, «  qui sont souvent ceux qui se conduisent le plus mal socialement » ?

La maman de Thomas répond par la négative, avant d’en préciser la raison.
« Je ne suis pas un mythe du même niveau des personnes que vous citez », a-t-elle indiqué, avant d’ajouter, ce « n’est pas un honneur qu’un chanteur très célèbre et son frère qui ne me connaissent pas m’aient fait passer pour ce que je n’ai jamais été : antisémite et Lepéniste ».

A lire aussi  Caroline de Monaco évite Gad Elmaleh sur le Rocher, confidence qui en dit long

Françoise Hardy aux prises le cancer explique que ce célèbre chanteur a fort heureusement fini par s’excuser, contrairement à son frère, « un alcoolique notoire ». Ce dernier « a continué ses calomnies ».

«  Découvrir qu’on me faisait trainer une telle casserole m’a terriblement affectée. Quand j’étais jeune, je ne m’intéressais pas à la politique, juste à l’écologique », a fait savoir la star.