Depuis qu’ils ont été surpris trop proches dans le sud de la France, Eric Zemmour et sa conseillère, la magistrate à la cour des comptes, Sarah Knafo auraient adopté une nouvelle posture.

Lorsqu’ils s’affichent à deux en public, une certaine distance est maintenue.
La séduisante conseillère se placerait à quelques mètres du candidat putatif à l’Élysée.

Le déballage de Paris Match, et dans une moindre proposition de Public et Voici aurait porté atteinte au polémiste d’extrême droite, a martelé son avocat, notamment face aux caméras de BFM TV, au lendemain de la publication des photos de sa très commentée baignade avec « sa seconde femme » sur une plage publique du Var.

« Les photos sont là dans un but, l’intention de nuire, l’intention de faire mal, l’intention de porter une atteinte à la vie privée », indique l’homme de loi, laissant entendre que cela avait pour but de briser le couple qu’Eric Zemmour forme avec Mylène C, la mère de ses trois enfants.

A lire aussi  Iris Mittenaere en couple avec Hugo – Sauvée d’une situation délicate par Christophe Beaugrand

D’après le magazine Closer cependant, une demande de divorce aurait été déposée cet été, bien avant le déballage de Paris Match. Cette requête aurait été refusée par l’avocate spécialisée dans les faillites.

L’avocat du polémiste assure que l’ancien journaliste de C News avait toujours érigé une muraille presque infranchissable autour de sa vie privée.

« Là, il s’agit véritablement d’une volonté d’abimer, une volonté de déstabiliser, ça ne marchera pas mais c’est dommage de la part de Paris Match », lâche-t-il, s’interrogeant sur l’opportunité de ces clichés et leur apport l’intérêt public dans la perspective de la campagne présidentielle. Peut-être de connaitre l’homme derrière le candidat, un peu comme les rumeurs sur la supposée homosexualité d’Emmanuel Macron en 2017.

« Qu’est-ce que ça peut faire pour le débat intellectuel et politique comment Eric Zemmour se baigne, comment est-il en maillot à la plage ? Ça ne sert strictement à rien », a-t-il ajouté.