Les rapports entre les Sussex et les autres membres de la famille royale seraient loin d’être apaisés. La reine Elizabeth II envisagerait une action en justice.

Le conflit qui oppose les deux camps depuis le départ du prince Harry et sa petite famille de Londres perdure. Au palais de Buckingham, on serait particulièrement agacé par les sorties médiatiques du couple expatrié en Californie, qui laissent souvent entrevoir des piques contre les membres de la famille royale britannique.

————-

D’après le site Public, la reine Elizabeth II aurait perdu patience vis-à-vis de son petit-fils préféré jusqu’à l’annonce du Megxit en janvier 2020. Le prince Harry n’avait alors pas attendu de connaitre le point de vue des membres de la famille royale, et particulièrement de la souveraine qu’il avait surpris par son annonce dans les médias faisant état de son retrait en tant que membres senior de la monarchie.

Comme si cela ne suffisait pas, le prince Harry et So épouse Meghan Markle ont accordé une interview choc à la journaliste américaine Oprah Winfrey. Durant de cet échange filmé, le couple ne s’était pas montré tendre envers les membres de la famille royale. L’ancienne comédienne avait parlé de ses pensées suicidaires indiquant que personne n’y avait accordé de l’importance.

A lire aussi  Lily-Rose Depp moqueuse à New York, surprenant don hérité de Vanessa Paradis (photo)

————-

La duchesse de Sussex avait également porté des accusations de racisme contre des membres de la famille royale sans en citer personnellement. Une grosse épreuve pour la reine alors que son mari, le prince Philip, voyait clairement son état de santé se détériorer. Ce dernier est d’ailleurs décédé le 9 avril 2021, soit un mois plus tard environ.

Le deuil dans lequel s’est trouvée plongée la reine n’a pourtant pas dissuadé le couple. Elizabeth II aurait donc perdu patience vis-à-vis des parents d’Archie et de Lilibet et aurait décidé de réagir. Notamment depuis l’annonce de la sortie du livre biographique du prince Harry, dans lequel il entend révéler « sa vérité ». Une fois de plus donc au palais, on s’attend au pire.

Aussi, la reine, qui ne souhaite plus être prise de court, se préparerait déjà à riposter. La souveraine aurait donné des ordres au palais pour une riposte juridique et une attaque contre les Sussex pour diffamation, selon les informations rapportées par le média britannique The Sun. « Si quelqu’un était nommé dans le livre et accusé de quelque chose directement, cela pourrait être une diffamation et violer également ses droits à une vie familiale privée », a indiqué une source proche de la famille royale.