Une rumeur qui circule sur la toile annonce le divorce de la chanteuse avec le réalisateur Samuel Benchetrit, avec qui elle s’est mariée il y a à peine deux ans.

« Cette star de la chanson, qui clame régulièrement son amour pour son mari, a en fait divorcé », a mentionné le magazine Public sur son site internet, accompagné d’une image floutée que certains ont associé à Vanessa Paradis. Or, il y a plusieurs mois déjà que la presse people a révélé que son couple avec le réalisateur Samuel Benchetrit était en difficulté. En effet, on les prétendait sur le point de divorcer.

En effet, c’est de manière confidentielle que la maman de Lilly-rose et Jack Depp se sont mariés en juin 2018, dans un petit village, du réalisateur. Faisons remarquer que leur couple, jusque-là, semblait nager dans le bonheur
Pendant qu’on disait que la fille de Vanessa Paradis avait de rapport électrique avec son beau-père, le magazine Daily mail à son côté avait publié au mois de mai dernier des illustrations de la jeune femme à moto avec Samuel Benchetrit la veille de son anniversaire. En effet, ce magazine les confirmait alors en promenade. Et les deux célébrités n’avaient pas du tout l’air fâchés l’une contre l’autre.

Pour le magazine « Voici », Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit auraient réussi à former une belle famille recomposée. « Son homme s’entend à merveille avec Lily-Rose et Jack, les deux enfants qu’elle a eu de sa relation avec Johny Depp et elle adore Saül, la fille que le réalisateur a eue de sa relation avec l’actrice Anna Mouglalis », avait mentionné la publication.

Finalement, on apprend que sur ledit cliché, il n’est pas question de Vanessa paradis, mais d’Amel Bent. La chanteuse, qui fait de publication fréquemment à propos de son mari pour qui elle exprime publiquement son amour, a pourtant divorcé de ce dernier. Et l’information était donnée durant le procès de son conjoint.

Par ailleurs, les deux amoureux se seraient séparés afin d’éviter à Amel Bent de payer les dettes de son époux condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis. Alors, Patrick Antonelli a été jugé le 8 juillet dernier avec sa complice Rabiah Benrais pour une affaire d’escroquerie au permis de conduire entre 2013 et 2015. « La justice vient de le condamner pour ces deux années de délits : une peine de prison extrêmement salée et une amende colossale, s’élevant à plusieurs centaines de milliers d’euros », a dévoilé le site Blastingnews.