Si Johnny Depp a eu à lutter avec certaines addictions telle que l’alcoolisme, du moins on ne peut pas dire la même chose pour Vanessa Paradis, la mère de ses enfants.

En effet, la star française qui est désormais l’épouse légale à Samuel Benchetrit éprouve du mal à incarner le rôle d’une femme soûlée.

En effet, elle a été préparée pour cela, a-t-elle déclaré lors d’une interview accordée au « Marie-Claire », où elle a été questionnée sur les coulisses de la préparation ses rôles.

Par ailleurs, la maman de Jack et Lily-Rose Depp préfère mémoriser son texte par cœur, « bien à l’avance », dans le but d’asseoir son personnage en elle, et afin de pouvoir s’amuser sur le plateau de tournage.

« Je ne répète pas tellement en amant, sauf pour les scènes qui me font peur. Jouer l’ivresse par exemple, c’est difficile », a déclaré Vanessa Paradis, qui a été préparée pour une scène de ce type pour les besoins d’une réalisation de John Turturro, où elle jouait le rôle d’une veuve juive hassidique.

« Il m’a emmenée au sein de cette partie communauté dont une partie est très fermée » ».