Divorcée de Philippe Lellouche après une vingtaine d’années de vie commune, Vanessa Demouy serait pétrifiée pour sa fille affirme France Dimanche.

« Très concernée par cet inquiétant phénomène, l’actrice de 48 ans a réagi
en reprenant sur Instagram le message d’alerte d’une infirmière, maman de cinq
enfants, dont une fille née en 2010, avec laquelle elle pose en photo », rapporte l’hebdomadaire people, dans son numéro daté du 1 octobre.
Il est question de hashtag sur TikTok, #Anti2010, que le réseau social a fini par supprimer.
Des élèves l’ont cependant contourné et les enfants nés cette année subiraient les foudres des élèves plus âgés.

Pourtant, la fille de Vanessa Demouy, Sharlie, ne semble pas concernée puisqu’elle est née en mai 2011 et avait même reçu la visite du président Nicolas Sarkozy.

A lire aussi  Koh-Lanta All Stars – Denis Brogniart, dépression, schizophrénie, révélations sur le retour des aventuriers

« Il faut agir », a en tout cas lancé l’actrice, en précisant qu’il y avait « urgence ».

TikTok a fini par supprimer le hashtag #Anti2010, mais des élèves l’ont contourné.
« Les ingénieurs qui gèrent ces réseaux ont la possibilité de s’opposer à ces «contournements », a précisé un spécialiste, cité par l’hebdomadaire.
« À défaut, l’État peut faire bloquer ces réseaux jusqu’à résolution de ces problèmes ».

Brigitte Macron serait aussi angoissée pour ses petits-enfants, les enfants de son fils Sébastien, et ceux de ses deux filles, Laurence et Tiphaine.
«Et ils ne disent pas toujours la vérité sur ce qu’il s’y passe », a déploré la première dame.