Ce n’est pas facile d’être un ex président de la république ces derniers temps en France. En effet, il n’y a que des terribles nouvelles qui leur arrivent depuis la dernière sortie médiatique de Nicolas Sarkozy.

En effet, dans celle-ci qu’il a livrée à Quotidien à l’occasion de la parution de son nouvel ouvrage centré sur ses premières années de quinquennat, « Le temps de tempêtes », il a fait une comparaison qui a laissé personne indifférente.

Sans cet échange, à un moment alors qu’il abordait les trois singes de la sagesse, il a commencé à dire qu’il ne savait plus s’il avait le droit de parler du terme singe à la télévision sans rien risquer.

Enfin, il a fait la comparaison avec le nègre qui a été retiré du nom du roman Les 10 petits n

ègres du fait de sa signification et notamment de son utilisation par certaines personnes à l’occasion du racisme.

Depuis, l’ex président est au centre d’une pression médiatique. Cependant du côté de Valéry Giscard D’estaing, c’est malheureusement un ennui de santé qui en est cause et qui terrifie son entourage.

Il n’a rien vu venir
En effet, le 14 septembre dernier, la triste nouvelle tombait et a circulée sur la toile comme une véritable traînée de poudre, l’ex président de la république venait de se faire hospitaliser.

À l’âge de 94 ans, il aurait eu de grave tracas respiratoire qui auraient nécessité une hospitalisation. En ce temps de la Covid-19, il n’en a pas fallu plus afin d’alarmer la population.

Cependant, cette hospitalisation est surprenante pour le clan de Valérie Giscard D’estaing qui donnait l’impression pourtant d’être bien portant quelques heures avant que l’on doive l’hospitaliser.

En réalité, c’est son fils Louis, qui a déclaré aux journalistes avoir eu à la veille à son père qui se plaignait de quelques ennuis en liens avec son âge, mais cependant, rien de bien angoissant laissant penser à une hospitalisation en moins de 24h.