La célèbre chanteuse Sylvie Vartan a fait couler beaucoup d’encres ces derniers mois. En effet, la mère de David Hallyday n’a pas hésité à défendre publiquement son fils David Hallyday, dans son combat pour l’héritage de son père Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons.

« Sylvie Vartan a très bien résumé la situation dans un communiqué qu’elle a fait à l’AFP. Elle a parfaitement expliqué qu’il n’y a pas eu de donation de Johnny en avance sur l’héritage. Tout cela remonte au divorce des époux Smet (Johnny et Sylvie). Dans le cadre de la négociation, Sylvie a préféré que sa part de la maison revienne à son fils. C’est donc ce qu’elle a demandé dans le cadre du divorce. C’est indiqué très clairement dans le jugement du divorce », a indiqué son avocat Roland Perez.

Avant de poursuivre : « C’est Sylvie qui a demandé en réalité que cette seconde part, qui appartenait à Johnny, au lieu de lui revenir à elle dans le cadre de ce divorce, revienne directement à son fils. À l’époque, il n’y avait pas de problèmes de succession. Il y avait qu’un seul enfant. Ce qui est prévu dans le jugement de divorce en 1980 n’a été officialisé qu’en 2002. C’est un accord entre les époux ».

A lire aussi  Jenifer épuisée à Paris, projet de dingue d’Ambroise, qui ne la lâche pas dans l’épreuve

Son avocat, en plus de gérer les aspects juridiques de sa carrière est également un très grand fan de la chanteuse. Récemment, il n’a pas manqué d’éloges envers elle, dans l’émission Télématin, diffusée sur France2. Dans son enfance, il a été paralysé suite à un terrible accident, il a retrouvé la force pour marcher grâce aux chansons de Sylvie Vartan.

« Une fée bienveillante dont la voix a le pouvoir magique de le transporter ailleurs. Le gamin paralysé se repasse en boucle ses chansons. Et un beau jour miracle ! Roland se remet à marcher. Il a sept ans ! « , a rapporté le magazine people Ici Paris, qui souligne l’immense bonheur de la star en apprenant cette très bonne nouvelle.