Loading...

Accompagné d’Alice Taglioni, Laurent Delahousse ne profite pas de sa liberté après un confinement de deux mois, par son dessin, le confinement et de liberté sont en cause.

Le journaliste de 50 ans, animateur phare sur la chaine France 2 a posté la page principale du ‘The New Time magazine’.

Un écran de fuite esquissé par une jeune femme, un dessin qui fait peur à certains lecteurs. C’est pourtant avant tout, l’emblème de cette période délicate de la crise sanitaire induite par le coronavirus.

Le compagnon d’Alice Taglioni, n’a pas mis de commentaire personnel pour sa publication, mais il a proposé à ses abonnés de le faire en analysant l’illustration.

L’un de ses abonnés a commenté ‘Je ne sais pas si c’est une porte de sortie qui s’ouvre ou l’inverse. Je manque d’optimisme je l’avoue’.

Avant cette publication, Laurent Delahousse a suscité l’intention par geste adressé à Jean-Luc Mélenchon, le patron de la France Insoumise. Dont il commentait auparavant la carte de déconfinement.

Il a déclaré ‘Tout se passe bien. Dans ce domaine, on n’est plus dans la lutte politicienne, on est dans une guerre qui concerne l’intérêt commun du pays, la santé du peuple.’

Cette déclaration n’a pas été appréciée par Laurent Delahousse : ‘Dans cette forme d’opposition quasi-systématique, on peut aussi se poser la question, on se demande ‘.

L’homme politique s’est alors emporté contre le journaliste : « Ce n’est pas aimable de votre part de dire ‘l’opposition systématique’.