Le couple de stars qui vive discrètement aurait eu une grande mésentente juste un an après leur union civile le 30 juin 2018.

Le chroniqueur Fabien Lecoeuvre appuyait les révélations qu’il aurait déniché du magazine Public. L’année 2019 ne fut pas la meilleure pour Vanessa Paradis et son époux. Les difficultés auxquelles ils ont eu à faire face sont les produits de leurs vies professionnelles. Puisque les deux amoureux collaborent, ils ont laissé leur vie professionnelle s’immiscer dans leur vie privée.

Le résultat est que leur couple s’est changé en un plateau de tournage et studio d’enregistrement. Et c’est cet aspect qui était révélé par Fabien Lecoeuvre dans Touche pas à mon poste, le 7 novembre dernier. D’après le chroniqueur, les désaccords du couple sont nés de leur collaboration dans le dernier film de Samuel Benchetrit.

Les problèmes financiers et les tournages continus ont fait accroitre les tensions. Cela a impacté sur la relation amoureuse de nos tourtereaux. « Elle tombe dans le syndrome de tous les couples célèbres, tels les Hallyday/Vartan ou les Vadim/Bardot. À un moment donné, cela pète car lorsqu’on a du travail à la maison, il faut savoir s’arrêter.

Et il n’a pas séparé la vie privée et le travail », a annoncé le chroniqueur. Un proche du couple confiait aussi: « Il y a eu de grosses tensions entre eux. Pour la première fois depuis le début de leur histoire, ils traversent une sérieuse zone de turbulences. Samuel s’est mis une pression pas possible et il a été plus directif et moins indulgent avec Vanessa ».

Comme Samuel Benchetrit dans sa profession de réalisateur, durant les tournages des films dans lesquels sa femme jouait, il lui mettait une grosse pression. Pour l’instant bien que les tensions se sont calmées, Vanessa Paradis aurait conservé un mauvais souvenir de la pression que lui exerçait son mari. Cette peur serait celle de décevoir son homme. Elle le confiait dans une interview qu’elle accordait à Marie-Claire.

L’actrice relatait bien que leurs deux collaborations, d’abord dans le film Chien sorti en 2018, ensuite dans Cette musique ne joue pour personne, elle est encore bouleversée à l’idée de retravailler avec Samuel Benchetrit « Pour le moment, cela me donne encore plus le trac ! Et ça met la pression. J’ai le sentiment de devoir assurer davantage », a-t-elle déclaré. Car « être la personne qui le déçoit ou met son film en l’air… ce serait terrible ! », a-t-elle ajouté.