Récemment, l’ex-femme de Renaud, Romane Serda a réalisé une entrevue avec nos confrères de Paris Match et s’est confié sur sa rupture avec Renaud, mais aussi sur une triste expérience, qui a transformé sa vie pour tous jours. En effet, la mère de Malone, tiré de son histoire avec Renaud a connu une situation choquante. En outre, elle a dévoilé que sa séparation avec le Phénix était uniquement en lien avec son accrochage à l’alcool.

Malgré l’affection et de l’amour qu’elle avait pour lui, cela n’a pas suffi pour sauver leur union. Renaud était parvenu à tenir le cap pendant plusieurs mois pour sa femme. Néanmoins, en 2010, il est rattrapé par ses anciens démons et c’est à ce temps-là que les ennuis ont fait leur apparition dans leur liaison. Elle a essayé de lui proposer son aide maintes fois, mais ce dernier avait émis des refus péremptoires. « Nous venions de divorcer, mais je l’aime, » a déclaré Romane Serda.

Avant d’ajouter : « Je sais qu’il est toujours là pour moi et que je serais toujours là pour lui. Je suis vraiment contente de cette relation. C’est la famille. Nous sommes frères et sœurs. Un amour qui dépasse le couple. Je suis heureuse d’avoir gardé ça ». Actuellement encore, elle est omniprésente dans la vie du père de son fils et ne veut pas qu’il soit isolé pour faire face aux situations affligeantes auxquelles il a été aux prises, comme la disparition de sa mère Solange et de son frère Thierry dans un laps de temps très éphémère.

Par ailleurs, le magazine people France Dimanche a réservé un dossier sur la jolie blonde et donne des nouvelles surprenantes à son sujet. En effet, cette dernière avait subi un viol et a accepté de se confier dernièrement sur ce traumatisme, qui a été le début d’une véritable souffrance pour l’ex de Renaud. Elle aurait frisé la dépression et a beaucoup angoissé son entourage, qui gardait toujours un œil sur elle, afin d’éviter qu’elle commette le pire.

« Je me suis dit que le raconter pouvait surement aider d’autres personnes qui avait vécu ma même chose et aider les langues à se délier les langues. Parce qu’il y en marre de se taire, ça suffit ! Moi je n’ai aucune honte à en parler », a déclaré la mère de Malone, qui a l’air d’avoir combattu cette triste et horrible épreuve.

Avant de poursuivre : « C’était un ado, le fils du paysan d’à côté, avec qui j’aimais bien nouer au ballon et faire des tours de vélo. Et ce jour là, ayant certainement, les hormones en ébullition, il m’a sautée dessus. Très jeune, je n’ai sur l’instant pas vraiment compris ce qu’il se passait et les dégâts psychologiques qui risquaient d’en découler et cela a été très violent ».