Si le Prince Harry est terrifié pour Meghan Markle qui souffrirait d’une maladie incurable, ils le seraient davantage pour leurs enfants qui pourraient être atteints du même mal.

«C’est le magazine britannique Hello! qui vient de faire cette révélation, après avoir soigneusement détaillé une photo de l’ancienne actrice prise enceinte de son premier enfant, lors d’une visite au National Theatre à Londres en 2019 », rapporte le magazine France Dimanche, qui précise plus loin la nature de la maladie dont l’épouse du Prince Harry serait atteinte.

Ce serait une hyperlaxité, qui correspond à des mouvements articulaires excessifs. Ses enfants, Archie et Lilibet pourraient être atteints par cette maladie incurable caractérisée par une carence génétique en collagène?;
Cette hyperlaxité dont souffrirait la duchesse du Sussex et peut-être ses enfants entraîne une hyper-extension de manière facilitée et sans douleur certains membres du corps.

A lire aussi  Clémence éliminée de Koh-Lanta, La Légende, elle ne revient plus, son solide argument

« Cette flexibilité des membres est la conséquence directe d’une vulnérabilité voire d’une absence de ligaments et parfois d’une fragilité osseuse ».

Les conséquences de ce mal incurable sont précisées par un média spécialisé, qui affirme que les sujets comme Meghan Markle seraient « plus sensibles et présentent un risque supérieur de fractures et de dislocations ligamentaires lors d’une entorse, d’une foulure ».