Meghan Markle et le Prince Harry seraient sous pression aux États-Unis, où leur accord à plusieurs millions de dollars avec Netflix, le géant du streaming pourrait être dénoncé. Un commentaire ne serait pas passé.

Les dirigeants de cette entreprise américaine seraient « horrifiés » après avoir eu vent d’un commentaire maladroit du Prince Harry sur son accord de plusieurs millions de dollars avec le géant du streaming.

Cette entente aurait été uniquement signée par intérêt financier.
Le mari de Meghan Markle se sentirait de moins en moins l’aise avec l’aise avec la programmation de Netflix.

En plus de la série « The Crown » qui s’intéresse aux coulisses de la monarchie britannique, une comédie musicale de Broadway, Diana: The Musical vient d’être proposée sur cette plateforme de streaming.

A lire aussi  Marion Game tire sa révérence après plusieurs années de Scène de ménage …

Le rédacteur en chef du journal du Daily Mail, Richard Eden, a déclaré à Palace Confidential que Harry « est un peu embarrassé », après la conclusion d’un accord de « méga-watt » avec la société. Cet observateur avisé de la famille royale a par ailleurs suggéré que les patrons de Netflix sont « horrifiés » par l’idée selon laquelle les Sussex n’ont conclu cet accord que pour l’argent.

«Je pense qu’il y a de fortes chances qu’Harry et Meghan renoncent à leur accord très lucratif avec Netflix. C’était un pacte faustien », a-t-il expliqué.