En effet, depuis que le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont décidé de s’expatrier aux Etats-Unis, les relations avec le palais royal seraient très tendues. En réalité, c’est en au mois de janvier que le duc de Sussex annonçait à travers un communiqué, sa résolution de renoncer à ses obligations protocolaires.

Il a aussi fait savoir son désir de s’exiler au Canada avec sa petite famille. Cette décision a été vue comme une vraie trahison par les membres du palais royale. Le « Megxit » a été effectif le 31 mars dernier. D’après les dernières rumeurs, les rapports entre prince William et Harry ne seraient très électriques.

Dernièrement, le duc et la duchesse de Sussex ont changé leur plan à la dernière minute, mais cette fois-ci, ils se sont installés à Los Angeles. L’objectif étant de se rapprocher d’avantage de la famille et des amis de Meghan Markle. Surtout que Meghan Markle veut reprendre avec sa carrière d’actrice à Hollywood.

Juste après leur déménagement en Californie, les tourtereaux seraient comblés car ils auraient appris que des jumeaux allaient bientôt venir agrandir la famille. Un heureux évènement qui devrait pointer le bout de son nez à la fin d’année. Le prince Harry et Meghan markle voulaient des enfants rapprochés.

En effet, cette grossesse a été révélée par le magazine people New Idea, qui a publié un cliché de Maghan avec un ventre plus rond que d’habitude. La mère du petit Archie a toujours voulu d’avoir une grande famille. Lui et son marie, le prince Harry partageraient le même rêve. A en croire ses proches il serait un vrai papa poule,.

«Elle veut qu’Archie ait quelqu’un avec qui jouer. Elle aimerait l’idée d’avoir une fille et un garçon. Mais tant que le bébé est en bonne santé, c’est tout ce qui compte vraiment », a expliqué un proche qui souhaite resté anonyme, avant d’annoncer que la mère du petit Archie se rapprocherait de la quarantaine très vite et qu’elle ne désire pas attendre davantage.