L’ex Miss France s’est énervée face à des critiques d’une autre dimension.

Celles-ci accusent la maman de Lou et Tom Pernaut d’être intéressée par le l’argent de son compagnon, l’homme avec qui elle vit depuis 18 ans déjà. Lors d’une interview que l’ex reine de beauté a accordée au magazine Gala récemment, en plus de revenir sur ce qui a poussé Jean-Pierre Pernaut a rompre avec la JT de 13H de TF1, elle se confie sur son écart d’âge avec son compagnon et ce supposé attirance pour la fortune du journaliste de 70 ans.

Nathalie Marquay explique dans les colonnes de Gala que l’amour, n’a pas d’âge, comme c’est le cas pour Brigitte et Emmanuel Macron. «

Il n’y a pas d’âge en amour, regardez Emmanuel et Brigitte Macron : leur histoire est surprenante, c’est un beau parcours pour tous les deux », a-t-elle déclaré. La comédienne et chroniqueuse a expliqué par ailleurs que quand elle a commencé sa relation avec Jean-Pierre Pernaut le journaliste star du PAF, elle a subi plusieurs critiques la disant uniquement intéressée par l’argent et les retombées médiatiques que lui valaient cette relation avec Jean-Pierre Pernaut.

«Mais nous sommes toujours ensemble, dix-huit ans plus tard. Et nous sommes plus que jamais heureux et amoureux », a-t-elle indiqué la chroniqueuse de C8. En effet, elle exprime un soulagement au sujet de la décision de son mari de quitté la présentation du journal télé de TF1, après 33 ans à cette tâche.

« C’est vrai, je suis extrêmement soulagée qu’il quitte le 13 heures et qu’il puisse profiter de sa retraite, même s’il sera encore bien occupé avec ses différents projets sur LCI, entre autres », a livré l’ancienne Miss France concernant son mari qui fut diagnostiqué d’un cancer de la prostate deux ans passés. Mais ce n’est là que l’un des problèmes de santé de Jean-Pierre Pernaut.

« Quand on déclare un cancer, c’est que le corps dit stop. Et je suis très attentive à cela. Et puis, Jean-Pierre a également trois stents au cœur, il commence à avoir des problèmes au niveau des poumons, il a eu également des soucis au genou qui ont nécessité cinq opérations avec des anesthésies générales. Le corps en prend un coup », a dévoilé Nathalie Marquay. «J’ai toujours pensé qu’il forçait trop sur son corps même si à l’antenne, on le voit beau et avec une pêche d’enfer. Une fois rentré à la maison, ce n’était plus la même histoire. Je le voyais épuisé, ça me brisait le cœur. Maintenant, je vais enfin pouvoir profiter de mon mari », a conclu Nathalie Marquay qui e serait pas fâchée de faire le tour de la France avec sa petite famille.