Toujours très sage dans ses déclarations, Nathalie Baye n’avait pas hésité à vider son sac sur la toile, en postant un commentaire sur une photo de sa fille Laura Smet enceinte. En effet, elle s’en était attaquée à la presse « de merde ».

En effet, la raison est indiquée par le magazine « France Dimanche », qui souligne dans sa parution du 5 septembre que l’actrice honoraire n’hésite pas à sortir les crocs afin de défendre sa fille affaiblie par sa grossesse. En gros, elle aurait la pression.

À ce jour, celle qui se retrouve à l’affiche de « La garçonne », la série à succès diffusée sur France 2 « n’est plus seulement la fille de » et pour cause, elle
« S’apprête à jouer son plus beau rôle : celui de maman ».

Loading...

En réalité, cette situation la mettrait dans une condition pénible, relaté la publication, soulignant que l’arrivée d’un « premier enfant bébé est un bouleversement et une source de stress ».

Alors, cette inquiétude, Laura Smet, déjà angoissée par la pandémie meurtrière déclenchée par le Covid-19, « aurait préféré l’éviter ».

Par ailleurs, si Nathalie Baye a perdu son sang-froid, ce serait que sa fille lui aurait annoncé son désarroi, ne supportant pas de se retrouver en Une des magazines.

« Nathalie Baye a donc frappé fort ».