L’annonce de la réalisation du documentaire L’ultime Création qui révèle une deuxième face de la vie de Mylène Farmer a été une heureuse nouvelle pour ses milliers de fans. En effet, la chanteuse est célèbre pour son humilité en dehors de la scène. Elle ne se livre que très rarement sur sa vie intérieure. En fait, cette fois-ci, elle a décidé de sortir de son silence de se confier sur ce sujet. En fait, le réalisateur Mathieu Sparado est le favorisé qui a droit d’accéder aux coulisses de la vie professionnelle de Mylène Farmer.

En effet, cette belle expérience n’a pas hésité d’éprouver sa patience dont il s’est fort servi pour de manager la pudeur, la timidité et les limites placées par la chanteuse. Alors, dans le documentaire baptisé L’ultime Création, l’artiste de 59 ans révèle sa vie personnelle devant les caméras de Mathieu Sparado. En fait, le long-métrage est tourné dans sa maison en juin 2019 et à Paris La Défense Arena.

En fait, le documentaire sera balancé sur Amazon Prime Vidéo. D’habitude silencieuse, Mylène Farmer a jugé bon de « fixer sur la pellicule tous les instants magiques partagés et offrir à celles et ceux qui (la) suivent depuis longtemps des instant plus intimes ». Selon elle, c’était « le bon moment » afin de casser sa carapace.

En outre, Mathieu Sparado lui aurait aidé à se sentir plus tranquille dans ce projet. « Je me suis suffisamment sentie en confiance avec Mathieu pour accepter d’être suivie de si près », a-t-elle déclaré au cours de son entrevue avec le Parisien. Dans TéléStar où il fait un résumé de sa collaboration avec la chanteuse, manifestant sa joie d’avoir pu découvrir l’espace personnel de Mylène Farmer, Mathieu Sparado a déclaré : « C’est Incroyable. Tous les jours, je me suis demandé ce que je faisais ».

« Elle a vraiment la main sur tout. Chaque détail compte pour elle. Et c’est elle qui a toujours le dernier mot », poursuit-il. Les anciennes habitudes ont la peau dure ; nonobstant tous ses efforts consentis, la timidité de Mylène Farmer refaisait parfois surface. En effet, le réalisateur révèle que quand c’était le cas, une phrase servait à le lui faire comprendre. « Mais t’en as pas marre de me filmer ? », confiait-elle, et il lui donner son espace, quelque temps.

Par ailleurs, sa collaboration avec la chanteuse lui a, notamment permis de nouer des relations fortes avec elle.

D’ailleurs, ils auraient conservé le contact. « On se parle beaucoup, on est très proche… », a-t-il confié. Durant l’un de ses rares entrevues avec Le Parisien, Mylène Farmer s’est également livrée au sujet de l’amitié qu’elle a battit avec Mathieu Sparado…