Habituellement absente de la scène médiatique, Mylène Farmer a accepté dernièrement de se livre sur sa vie intérieure. En effet, Mylène Farmer a donné son cœur depuis près de vingt ans au réalisateur et homme d’affaires Benoît Di Sabatino, qu’elle a croisé sur le tournage du clip. C’est une journée heureuse, un dessin animé qui met en image la chanteuse. Malgré qu’il soit présent à ses côtés pour certains projets artistiques, le réalisateur reste silencieux et leur histoire tout autant.

En effet, après une carrière riche, l’interprète de Pourvu qu’elles soient douces s’octroie un coin de paradis bien à elle, loin de rumeur de la grande ville. Et c’est sur les hauteurs de Saint-Cloud que Mylène Farmer et son homme ont choisi de s’installer. Là-bas, elle parvient peut-être à oublier les angoisses qui l’attaquent.

En fait, la chanteuse de 59 ans confirmait dans le documentaire dédié à ses concerts dans la salle de Paris La Défense Arena en juin 2019 avoir longtemps craint d’être larguée. « Je m’abandonne parce que je n’ai plus peur d’être abandonnée », déclarait-elle alors. « Cela me renvoie à un cauchemar récurrent. J’arrive en scène et la salle est vide. La peur viscérale de l’abandon existe chez moi depuis mon enfance », ajouta-t-elle.

Cependant Mylène Farmer est aussi célèbre pour sa peur maladive et encore plus de la mort. « La mort des gens que j’aime », indiquait-elle, avant de préciser que pour elle, elle veut dire « d’abandon ultime ». En effet, la star en a même fait un sujet que l’on trouve souvent dans ses chansons. Au-delà, elle se confiait sur sa personnalité.

« Quelqu’un de proche dit souvent de moi que je suis le loup, celui qui vit au fond des bois, et quand l’heure de monter sur scène arrive, je deviens loup-garou. Mais je ne suis pas consciente de ce double mouvement », dévoile-t-elle. Cependant Mylène Farmer déplore notamment les commentaires « sans filtre ou respect de la personne ». « La transparence est un diktat. Vivre librement sa sexualité ne devrait malheureusement plus être un sujet », pense la chanteuse.

Par ailleurs, dans le documentaire L’Ultime Création, réalisé par Mathieu Spadaro et lancé sur Amazon Prime ce mois de septembre, Mylène Farmer se montre comme jamais pour ses fans autour des coulisses de sa dernière tournée. « C’était naturellement le bon moment pour moi. Je voulais fixer sur la pellicule tous les instants », déclarait-elle.