Michèle Torr a passé les pires moments de sa vie, après avoir été victime de violences conjugales. Et c’est son deuxième mari, Jean-Pierre Murzilli, qui en était la cause. Cette dernière n’arrive toujours pas à s’en remettre.

Et c’est le magazine « France Dimanche » qui en parle après avoir recueilli les propos de la chanteuse qui s’est confiée lors d’une interview. Elle a rappelé qu’elle était encore très fragilisée et qu’elle n’était pas prête à lui pardonner.

Ensuite, lors de quelques entretiens avec les magazines « Nous deux » et « France Dimanche » dans son édition du 14 août, elle a annoncé qu’après plusieurs mois de réflexion, elle avait décidé de lui pardonner.

Elle a ensuite affirmé qu’elle allait beaucoup mieux et qu’elle se sentait plus légère. Elle n’a ni haine ni rancœur dans son cœur.

« Je dirais que quand on aime, on aime pour la vie. Certes, il y a des moments où les circonstances sont plus difficiles, où les séparations se produisent, qui ne sont jamais drôles », a-t-elle annoncé.

Michèle Torr a rappelé qu’elle avait tout simplement besoin de temps afin de se retrouver et repartir à zéro !