Avec ses 77 ans d’âge, Michel Drucker aurait eu le cœur meurtri par une adolescentes. Mais en effet cela ne l’empêche pas de pleurer pour elle.

Alors, la fille en question n’est autre que Stéfanie Jarre, la fille que son épouses Dany Saval, a eue de son histoire avec Maurice Jarre.

En fait, l’animateur de France 2 l’avait adopté à l’âge de 30 ans.

En effet, à l’âge de 17 ans, elle avait découvert et rencontré son père biologique pour la première fois. En fait, Michel Drucker pensait la perdre.

« Je l’ai accompagnée au Plaza, et j’ai attendu dans la voiture, » a-t-il déclaré. Il s’était fondu en larmes.

En effet, Michel Drucker croyait qu’elle allait le rejeter.

Alors, s’il est chagriné pour elle, c’est que son père biologique n’a pas indiqué son nom sur son testament, souligne « Closer », qui a réservé dans sa parution datée du 14 août un dossier très préparé sur les héritiers ignorés par leurs parents.

Par ailleurs, il faut dire que c’est le cas non seulement de Tori Spelling, mais également de Jean-Michel et Stéfanie Jarre.

En effet, le fameux artiste et la discrète « scénographe », n’ont pas vu la couleur d’un seul bien de la succession de leur père, Maurice Jarre, qui a cédé toute sa fortune à sa dernière épouse, Fui Fong Khong.