Décidément, les relations sont tendues entre la présentateur préféré de «France 2», Michel Drucker et sa patronne après un coup bas !

En effet, le présentateur de «Vivement Dimanche», l’émission hebdomadaire à succès aurait mis sa carrière en péril en tournant le dos à sa patronne après avoir exprimé son soutien pour Chistopher Baldell, l’ancien patron de RTL en 2009 et 2019, mais aussi son concurrent actuel au poste.

Ce dernier, pour appuyer sa candidature au nouveau poste, se serait tourné vers «plusieurs animateurs stars, comme Michel Drucker ou Thierry Ardisson » qui auraient exprimé leur engagement à le soutenir dans sa nouvelle aventure.

Mais c’est bien Delphine Ernotte qui finit par décrocher le nouveau poste en tant que présidente de France Télévision pour un deuxième mandat consécutif.

Une nouvelle en son genre: aucun président n’aurait fait deux mandats consécutifs.

Delphine, anciennement préidente d’Orange France, aurait été choisie par le Conseil supérieur de l’audiovisuel afin d’assurer à nouveau cette mission, dépassant ainsi sept autres concurrents.

Michel Drucker voit alors sa carrière défiler devant lui !

«Le jeunisme et le racisme de l’âge, je les ai déjà vu passer » explique alors Michel Drucker lors d’une interview au compte du «Figaro» pour commenter la possibilité d’un rajeunissement de l’équipe de sa chaîne.

Une affaire à suivre !