Michel Drucker sur ses gardes, méthode dévoilée pour éviter le pire

Après avoir frôlé le pire l’an dernier, Michel Drucker ne prend plus de risque avec sa santé. Il consulte au moindre signe.

L’animateur star de France 2 en a fait l’aveu et décrit ses inquiétudes en 2018 dans son ouvrage, ‘Il faut du temps pour rester jeune’, sorti aux éditions Robert Laffont).

Pour rester en relative forme, le mari de Dany Saval, 78 ans, ne se prive pas d’avaler « chaque jour vitamines et compléments alimentaires », rappelle France Dimanche, qui l’affirme tourmenté par la mort de l’un de ses proches.
Plus question de prendre des risques avec sa santé.

Il n’hésite pas à consulter au moindre petit signe l’un de sa
dizaine de médecins, « qu’il choisit en fonction de son domaine de
préoccupation ».

En plus des consultations très régulières, Michel Drucker s’impose une hygiène
diététique parfaite, et « ne fait jamais d’excès ».
Ses habitudes seraient d’ailleurs moquées par ses amis dont Johnny Hallyday, qui évoquait une «vie de con ».

« J’ai eu peur dès que je commençais à avoir une quinte de toux ou un
problème respiratoire. Objectivement, je peux l’avouer, je prenais ma température trois fois par jour », lâchait Michel Drucker.

Malheureusement, et malgré toutes ses précautions, à l’été 2020, l’animateur de Vivement Dimanche a frôlé la mort à cause d’une valve mitrale, attaquée par un streptocoque, l’a conduit en urgence à l’hôpital. Et depuis, il reste sur ses gardes.

21 appareils à débrancher pour réduire votre facture d’électricité

Laeticia Hallyday et Jalil Lespert, fin du querelle conjugale, les retrouvailles à L.A se profilent