Michel Drucker fait partie des premières personnes à être au courant de la gravité de la pandémie du coranavirus. Et pour cause, son frère est épidémiologiste. Le présentateur a donc pris conscience très tôt qu’il ne « fallait pas trop plaisanter avec ce fléau mondial ».

D’ailleurs, Michel Drucker a quitté la capitale à la seconde où la décision de confinement a été officialisée. Une fois ses émissions enregistrées, il était près à prendre son envol.

« Je mets en stand-by et je fais très attention. J’ai des gants, j’ai du gel, je prends ma température comme tout le monde, et en plus je suis hypocondriaque, je fais de l’exercice un peu tout seul évidemment », a indiqué l’animateur star, donnant des détails sur la façon dont il prend ses précautions face au virus.

Loading...

Toutefois, cette décision de partir n’a pas été appréciée par certaines personnes. Elle est même jugée contradictoire aux instructions données par le gouvernement, qui a insisté sur l’interdiction de déplacement « non vital ». Il aurait même menacé la santé d’autres territoires en emmenant avec lui le virus dans des endroits jusque là épargnés, comme l’île de Ré par exemple.

« On n’a pas mesuré la vitesse de la propagation, c’est une vraie interrogation », a affirmé Michel Drucker.

Il est tout aussi inquiet à propos des conséquences qu’aura cette crise sur l’économie mondiale. De ses propres mots, « Cet été va être chaud ».