Michel Drucker, n’a pas tardé à se retrancher dans sa résidence secondaire du sud de la France, lorsque le chef de l’Etat, Emmanuel Macron a déclenché la mise en place d’une période d’isolement forcé. En effet, l’objectif était de casser la chaîne de contamination du coronavirus, qui a causé d’énormes dégâts dans son passage…

En effet, le présentateur de l’émission « Vivement Dimanche » n’a pas honte de révéler qu’il est une personne hypocondriaque. Cette pandémie a été une période très stress antes pour Michel Drucker, qui était angoissé à l’idée d’attraper le Covid-19. Puisqu’en raison de son âge avancé, il est considéré comme une personne vulnérable.

Nonobstant sa grande phobie de tomber malade, l’animateur de 77 ans a pris de la décision de ne pas croiser ses bras. En effet, il a pris l’initiative d’aider, à sa façon les personnes très âgées qui avait besoin du soutien, en cette période très délicate. « Je m’occupe des autres. J’ai un rapport fort aux seniors. Trois fois par semaine, j’envoie une vidéo sur la page Facebook » Stop à l’isolement » aux 7 500 Ehpad de France. Je leur raconte l’histoire de mes animaux : ma chienne est un repère pour les téléspectateurs ! », avait-il confiait à nos confrères du Parisien.

Alors, Michel Drucker s’est vite rendu compte que cette épidémie était extrêmement dangereuse, cela grâce à son frère. « J’ai su très tôt que ce n’était pas un virus comme les autres, grâce à mon frère Jacques, épidémiologiste », a-t-il indiqué, soulignant qu’il a pris très tôt les dispositions pour limiter les contacts.

Cependant, le magazine « Ici Paris » l’annonçait dernièrement « frappé par le Covid-19 ». Mais en fait, la publication rappelle sur l’implication de Michel Drucker contre la Covid-19, malgré la peur d’être infecté qui ne veut pas le lâché pas. « Lui qui en temps normal au moindre coup de fatigue va se faire examiner, se sent défaillir », est-il indiqué.

Par ailleurs, le mari de Dany Saval est à ce jour extrêmement prudent et ne prend aucune résolution à la légère. « A 77 ans, bien conscient d’être davantage exposé au virus, il compte bien ne rien épargner pour lutter contre cet ennemi invisible si effrayant », a relaté la publication.

« Dany et Stéphanie m’obligent à porter tout le temps des gants. Je fais attention. Il faut rester chez soi, même si ce n’est pas facile. Il faut s’armer de patience… ? Je me mets en stand-by et je fais très attention, j’ai des gants, j’ai du gel, je prends ma température comme tout le monde… » A-t-il déclaré dans l’émission C à vous.