En début d’année, le duc et la duchesse de Sussex avaient fait une confidence osée qui avait fait troublée le palais royal. En effet, via un communiqué, les Sussex révélaient leur intention d’abandonner leurs obligations protocolaires et d’aller rester au Canada. Cette décision unique dans l’histoire de la monarchie n’aurait toujours pas été digérée par les membres du clan royal.

En effet, depuis que les parents du petit Archie ont décidé de s’installer en Californie, et plus précisément dans un quartier très huppé de Los Angeles : Malibu. Le nouvel objectif du couple serait de vivre près des amis et du clan de Meghan Markle. Les rapports avec la souveraine seraient électriques.

« Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a précisé un ami qui a préféré de se confier de manière anonyme auprès du magazine The Sun. Il faut dire que Meghan Markle a aussi souhaité de son clan et de ses amis, qui peut l’aider à dénicher de nouveaux rôles à Hollywood.

Loading...

Par ailleurs, le magazine people « Ici » a réservé un dossier sur le prince Harry et sa femme et donne des nouvelles très angoissantes.

D’après, la publication, le duc et la duchesse de Sussex seraient impliqués dans une affaire de pédophilie…

Néanmoins, à l’intérieur du journal, on apprend que si les parents du petit Archie sont concernés par ce scandale, c’est indirectement.

En effet, cela concerne, l’oncle du prince Harry, le prince Andrew qui a fait couler beaucoup jaser ces derniers temps. Il serait concerné par une affaire de pédophilie ayant trait avec Jeffrey Epstein, qui s’est suicidé, il y a peu en prison.

Alors, l’actrice américaine a été vraiment heurté par cette tragédie et a choisi de s’éloigner de la couronne. « Meghan ne voit pas pourquoi elle devrait se montrer solidaire avec Andrew, s’il est coupable des faits dont on l’accuse », a raconté le magazine people « Ici ».

Surtout que le prince Andrew avait tenté de soigner son image, en livrant sa version des faits durant une entrevue réalisée avec la BBC, qui s’est vérifiée être catastrophique. En réalité, le prince Andrew s’est davantage enterré et la reine Elisabeth II a décidé de l’isoler.