Reine de l’audimat, Oprah Winfrey aurait aussi coupé les ponts avec Meghan Markle et le prince Harry, qu’elle aurait accusé de lui avoir menti pendant leur interview surmédiatisée.

Il était évident que lorsque le prince Harry, 37 ans, et Meghan, 40 ans, ont décidé de parler publiquement pour la première fois de leur sortie de la famille royale britannique, ils l’ont fait sur le canapé de la reine du talk-show, qui a été leur soutien depuis de nombreuses années. Oprah Winfrey et Meghan Markle étaient très proches.

C’était donc le grand événement de télévision au printemps dernier.

Mais leurs rapports se seraient compliqués lorsque l’animatrice de CBS se serait rendu compte que les allégations des Sussex sont soient manifestement fausses, soient douteuses.

« Dès que ces gros titres ont commencé à sortir et qu’Oprah a appris qu’ils avaient soit exagéré, soit carrément menti, elle était furieuse », a confié une source proche. « Cela a sérieusement ébranlé la réputation d’Oprah, considérée comme l’une des intervieweuses les plus qualifiées d’Amérique et même maintenant, près de huit mois plus tard, elle n’a pas tout à fait surmonté cette trahison ».

Et durant la visite de Meghan Markle et le prince Harry à New-York en octobre dernier, Oprah Winfrey s’était rendu compte qu’il était temps de prendre ses distances.