Après une sensationnelle apparition à New York immortalisée par les médias du monde entier, Meghan Markle et le Prince Harry s’apprêteraient à faire parler d’eux pour une autre raison. Une guerre sournoise contre le prince Andrew, qui serait le membre de la famille royale accusé de racisme.

Et d’après le magazine « Star », il ne serait pas exclu que la duchesse de Sussex collabore avec le FBI afin de faire condamner le second fils de la reine Elizabeth accusé de viol par une Américaine.

En attendant l’oncle du Prince Harry, isolé au sein du palais, envisage d’aller encore plus loin dans la clandestinité alors que la poursuite civile se déroule à un rythme soutenu devant les tribunaux américains.

A lire aussi  Kate Middleton sensationnelle avec William à la première de James Bond, révélation sur sa « baffe », à Meghan Markle (vidéo)

« Pour ne pas arranger les choses, des accusations de racisme sont aussi portées contre lui, et beaucoup se demandent si Andrew était celui ciblé par Harry et Meghan Markle dans leur interview explosive en mars », indique le magazine américain.

« Andrew est en mode panique. Il sait qu’il ne peut pas se cacher éternellement à Balmoral, alors il prépare son prochain coup secret. D’innombrables réunions de crise sont organisées et Andrew se démène pour préparer une réponse », fait savoir une source.

En tout cas, il ne pourrait pas compter sur Meghan Markle prête à tout pour le faire coffrer.