Sale temps pour Meghan Markle et le prince Harry, qui en plus de leur brouille avec leurs familles, feraient face à de nouvelles épreuves. Leur installation à Los Angeles ne serait pas un comte de fée à l’américaine. Les ennuis ne cessent de se multiplier. Cette fois, à cause d’une affaire de drogues.

Ils pensaient avoir investi dans un coin de paradis en s’offrant une sublime demeure à Montecito en Californie pour 14 millions de dollars, mais un projet a tout chamboulé.

Leur havre de paix se situe en effet tout près d’une usine de Cannabis, affirme The Mirror, repris par le magazine Paris Confidences.
Une odeur de drogue planerait au-dessus de leur domicile.

Un voisin de Meghan Markle et le prince Harry a confié au média britannique : «La puanteur devenait de plus en plus forte et se dirigeaient vers eux. Je conduis le long de l’autoroute et j’ai été durement touchée par l’odeur. J’ai dû m’arrêter. Cela m’a fait complètement perdre le fil de mes pensées. Beaucoup de gens ici souffrent ».

Suite à de nombreuses plaintes des riverains dont les Sussex qui craindraient pour la santé de leurs enfants, en particulier leur petit Lilibet née en juin dernier, cette entreprise aurait promis l’installation de nouveaux « système de contrôle des odeurs ».