Suite à un veto du Prince William, le baptême de Lilibet, la fille de Meghan Markle et du Prince Harry, n’aurait plus probablement lieu à Londres. Le futur roi d’Angleterre resterait ferme sur sa décision.

Il est peu probable que le baptême de Lilibet ait lieu au Royaume-Uni après qu’un membre senior de la famille royale, certainement le Prince William, aurait suggéré que « ce n’était pas particulièrement une bonne idée », a fait savoir Neil Sean, un observateur avisé de la famille royale lors d’un entretien accordé à la NBC.

Les Sussex auraient aimé que le baptême de leur fille ait lieu à la chapelle St George de Windsor, mais suite à l’intervention d’un membre de la famille royale, cet événement n’aurait certainement pas lieu.

A lire aussi  Kate Middleton et William « dupés » par Meghan, l’étonnante réaction d’Eric Zemmour

«Meghan voulait que sa fille, Lilibet Diana, soit baptisée à l’endroit où elle s’est mariée avec Harry. C’est là aussi que baptême d’Archie a eu lieu », a-t-il assuré.

Les préparatifs se seraient arrêtés brutalement, suite à l’intervention énergique d’un membre senior de la famille royale. Le prince William serait visé.

Il regretterait que le Prince Harry et Meghan Markle « tirent profit de leurs liens avec la famille royale » dont ils continuent pourtant de ternir l’image en public. Une haute trahison est même évoquée.

Le duc de Cambridge goûterait peu à cette démarche. Il n’est pas disposé « à se réconcilier avec son jeune frère ».