Si aujourd’hui Meghan Markle est comblée dans son mariage avec le Prince Harry, en revanche, une déception persiste, celle de ne pas avoir réussi à lui sauver les cheveux. Elle avait pourtant tout tenté juste depuis l’amorce de leur relation.

Après le « Daily Star», c’est au tour de Closer de s’intéresser à la calvitie du Prince Harry, son plus gros complexe.

Le média britannique assure que le duc du Sussex ne perd pas tellement ses cheveux, et sa « calvitie » apparente serait causée par une décoloration de ses cheveux roux qui vireraient au blond sous le soleil de Californie, là où se trouve désormais son foyer.

Ce propos n’est pas partagé par le magazine Closer pour lequel le Prince Harry devrait sans doute faire le deuil de sa chevelure qu’il aurait essayé de sauver en se rendant fin 2019, dans la «très huppée clinique de trichologie Philip Kingsley à Londres », là où il aurait suivi un traitement local (par voie orale ou à l’aidée de lotion ».

A lire aussi  Laeticia Hallyday – Elle veut un enfant avec Jalil Lespert, sa réaction

Au grand regret de Meghan Markle, cette solution n’aurait pas endigué la chute de ses cheveux roux.

Il faut dire que ce souci touche tous les hommes de la famille, et le prince Harry ne manquait d’ailleurs pas de se moquer du Prince William à l’époque.
«Je pense que William est définitivement plus intelligent que moi comme le montre la calvitie dont il souffre depuis l’école », déclarait-il.