Le chanteur en gagé M Pokora, qui n’a pas peur de briser son silence lorsqu’un sujet lui tient à cœur. En effet, il y a quelques mois passés, il n’a pas hésité à dévoiler le fond de sa pensée durant le décès de George Floyd, un noir américain tué par des policiers blancs à la suite d’un contrôle qui a mal tourné.

En ce jour, il s’agit d’un autre sujet qui l’intéresse fortement et qui l’a rendu furax. En effet, l’heureux papa d’un petit garçon vient de diffuser sur la toile un décret du ministère de la Culture sur les consignes à suivre pour mieux lutter contre la crise sanitaire en lien à la pandémie du coronavirus.

En effet, depuis la propagation de la Covid-19 au monde, le monde du show a été vraiment sévit de plein fouet. De nombreux concerts ont été annulés pour la plus grande tristesse des stars, qui commencent à perdre déjà patience.

Même si à dès la rentrée prochaine certains shows auront avoir lieu, alors il faut signaler que cela va se dérouler dans des conditions particulièrement strictes. En effet, ces annonces ont fortement découragé le compagnon de l’actrice américaine, Christina Milian.

En effet, le décret signé par l’actuelle ministre de la culture, Roselyne Bachelot, le 27 juillet dernier fait savoir que les « rassemblements de plus de 5 000 personnes pourront reprendre au 1er septembre 2020 », mais cela doit se dérouler dans l’observation de mesures barrières.

En effet, « la distanciation d’un siège entre deux personnes ou groupes de personnes venant ou ayant réservé ensemble demeure » et le port du masque est maintenant une obligation pour « entrer et déambuler dans les espaces intérieurs, et reste recommandé lorsque le spectateur est assis à sa place ».

Des conditions qui ont rendu furax M. Pokora. « Ok on a bien compris qu’on était la dernière roue du carrosse… Mais un peu de considération pour toutes celles et ceux à qui vous aimez être associés quand tout va bien ! », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Votre règle du siège d’écart est impossible à mettre en place quand les billets sont tous vendus depuis des mois ! On fait comment pour savoir qui a acheté telle ou telle place, qui est en groupe et qui ne l’est pas ?! On va rechercher les gens dans la nature ?! C’est n’importe quoi… Interdisez les rassemblements dans ce cas-là et arrêtez de nous laisser dans le flou et de faire des nouvelles annonces qui ne nous aident absolument pas… Merci ».