Alors que Johnny Depp traverse une mauvaise passe, après le boycott de certains décideurs hollywoodiens, Lily-Rose Depp a tenu à lui rendre hommage. La jeune femme est loin d’avoir pris ses distances.

L’actrice de 22 ans s’est confiée lors d’un entretien accordé au magazine Interview, nouvelle étape de la promotion de son film Wolf, où elle a évoqué son enfance entre un père américain et une mère française.

Son enfance, elle la qualifie de très heureuse.

C’est Keira Knightley, la partenaire de Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes, qui a réalisé l’interview.

«C’est difficile à dire car je m’identifie également aux deux cultures. Mon père est très américain et ma mère est très française, et j’ai grandi à la fois en France et aux États-Unis », a confié celle qui a parfois l’impression d’avoir deux personnalités différentes lorsqu’elle puise dans l’un ou l’autre de ses cultures.

A lire aussi  Audrey Lamy maman d’une petite fille – sa rencontre glaciale avec Alex Lutz désagréable

« Les deux langues me semblent très naturelles de différentes manières. Je parle exclusivement français avec ma famille française et exclusivement anglais avec ma famille américaine. Donc je me sens très à l’aise avec les deux. J’ai toujours parlé français avec ma mère. C’était important pour elle, et c’est important pour moi. Mes enfants parleront français et anglais, c’est sûr », a-t-elle ajouté.

Au cours de cet entretien repris le Daily Mail, Lily-Rose Depp aurait refusé de commenter les ennuis de Johnny Depp et des affaires en cours pour éviter de le mettre dans l’embarras. D’après le média anglais, elle l’aurait assuré de son soutien.