Nicolas Sarkozy a quand de l’expérience en matière du mariage. En effet, tout remonte en septembre 1982, pendant que Nicolas Sarkozy avait seulement de 28 ans et qu’il épouse Marie Dominique Culioli, la fille du pharmacien du village de Vico en Corse.

Alors, le couple va donner naissance à deux fils, Pierre né en 1985 qui est en ce jour producteur de rap et Jean né un an plus tard qui a marché sur les traces de son père en optant pour la vie politique.

Cependant, en 1984, soit deux années après son mariage, il va croiser une certaine Cécilia durant un mariage qu’il célèbre dans sa ville et en tombe amoureux. Définitivement, en 1989, au moment où ils sont mariés, ils décident de s’installer ensemble.

Ainsi, après une longue procédure de divorce avec Marie Dominique Culioli, les deux tourteaux officialisent enfin leur relation en 1996 en se mariant. Alors, ensemble ils vont enfanter un enfant Louis qui naîtra l’année suivant, en 1997.

Sauf que le destin en décidera autrement pour ce couple. Puisqu’en 2005, le couple décide va se briser temporairement. Finalement, deux ans plus tard, ils annoncent l’effectivité de leur rupture définitive.

Il revient sur cet épisode dans son nouveau livre
Depuis un bon nombre d’années déjà, on sait que Nicolas Sarkozy est très attaché à l’écriture écriture et qu’il trouve du plaisir à exposer sa vie au sein de plusieurs livres. Il y en a d’ailleurs un qui vient tout d’être publié.

En fait, celui-ci est intitulé « Le temps des tempêtes », alors dans celui-ci l’ex président français revient sur plusieurs événements marquant de sa vie pendant qu’il est président, notamment ce fameux divorce avec Cécilia dont nous venons d’évoquer.

Il écrit alors qu’au moment d’annoncer le divorce de la part de sa femme qui se trouve très rapidement dans les médias, il se retrouve perdu, qu’il ne sait pas comment faire et surtout quoi dire.

Signalons par ailleurs que le timing de ladite annonce tombait très mal pour Nicolas Sarkozy. Puisque quelques jours après, il devait subir une opération chirurgicale d’urgence pour un phlegmon. Voilà une période amère qu’il aurait bien voulu oublier.