En pleine promotion de « Les intranquilles » son dernier film réalisé par
Joachim Lafosse, Leïla Bekhti s’est laissé aller à quelques confidences, et dévoile un épisode « frippant ». Parfois, elle a du mal à comprendre.

La maman de trois enfants, issus de son mariage avec Tahar Rahim s’est confiée lors d’un entretien accordé au Soir Mag, où il est interrogée la série comique « La Flamme », proposée sur Canal Plus par Jonathan Cohen.
La séduisante brune y crie sans « Marc », le prénom du héros.

« On vous crie dessus dans la rue depuis ? », est-il demandé à Leïla Bekthi, qui répond par l’affirmative.
« Évidemment ! Encore ce matin, j’en ai eu des « Marc » sur la Croisette…
Eh bien, ça fait très plaisir ! J’adore entendre ça : (elle hurle) Maaaarc ! », a-t-elle confié, reconnaissant qu’elle est flippée quand les gens crient son prénom à elle.

A lire aussi  Kendji Girac face au drame en région parisienne, sa réaction à une mort brutale

« Et les gens crient aussi mon prénom à moi parfois. C’est un peu plus flippant parce que je mets toujours une seconde en plus à comprendre ce qui se passe (rires) », plaisante-t-elle. Mais ce genre de connexion avec le public, ça me donne juste envie
de continuer à faire des choses totalement différentes ».