Le duc de Sussex pourrait bel et bien être refoulé du sol américain. Selon le magazine people Globe, le chef de l’État américain, Donald Trump veut que le prince Harry régularise la situation rapidement. Cette confidence a heurté le palais royal, qui se trouve dans un état très pénible.

Selon la publication « Woman’s Day », Donald Trump aurait pris ce dossier au sérieux et a décidé de s’occuper personnellement de son cas. Pour preuve, le prince Harry et sa femme espèrent bien rester aux USA longtemps, car ils se sont octroyer une villa à 14 millions d’euros. « Une source proche de la Maison Blanche » a livré au fameux magazine que « rien ne plairait plus à Trump que d’expulser le prince Harry. »

En effet, les heureux parents du petit Archie ne devraient pas « rejeter publiquement Donald Trump s’ils n’ont pas déjà leur statut d’immigration, ce qui implique que le président empêchera personnellement leur installation dans le pays », a relaté le magazine people, qui indique une situation grave.

Néanmoins, il paraitrait qu’il s’agisse d’une allégation sans fondée. En effet, les publications n’exhibent aucune pièce en conviction en lien avec ses rumeurs qui paraissent néanmoins, étonnante. Pour preuve, le duc et la duchesse de Sussex n’ont fait aucune réaction à ce sujet, ni le président américain.

Par ailleurs, il est presqu’impossible que le père du petit Archie soit chassé du sol américain. Car c’est un millionnaire vivant avec une américaine et qui est déjà ici officiel, contrairement à ce que voulait faire croire le magazine people, qui souligne sur sa situation irrégulière. Alors que ce n’est pas du tout le cas !

En effet, une chose est certaine, c’est que Donald Trump, a révélé qu’il ne financera jamais la sécurité des Sussex. « Je suis un grand ami et un grand admirateur de la reine et du Royaume-Uni », a révélé Donald Trump. Avant de poursuivre : « Les Etats-Unis ne paieront pas pour leur protection. Ils doivent payer ! »