Depuis que le prince Harry et Meghan Markle ont décidé d’abandonner le sol britannique afin de s’installer à l’étranger, les liens avec le palais royal seraient désormais tendus. En effet, mi-janvier, Le prince Harry dévoilait via un communiqué, sa décision d’abdiquer à ses obligations protocolaires et son désir de s’expatrier sur le sol américain avec sa femme Meghan Markle.

En effet, cette décision unique dans l’histoire de la monarchie britannique a fait trembler le palais royal. Le « divorce » avec le clan royal a été officiel le 31 mars dernier. Depuis un moment, le couple a pris ses vacances à Los Angeles. D’après les médias britanniques, les princes William et Harry ne se parleraient plus, alors qu’ils étaient très intimes avant l’union du duc de Sussex.

En fait, les heureux parents du petit Archie ont jugé bon de s’installer à Los Angeles car Meghan désire de relancer rapidement sa carrière d’actrice. « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a précisé un intime qui a choisi de garder son anonymat auprès du magazine The Sun.

Par ailleurs, cette semaine, un magazine anglo saxon, a relaté que le duc et la duchesse de Sussex se serait séparés et que le prince Harry serait déjà rentré en Angleterre. « Harry quitte Meghan !» intitule nos confrères de « Woman’s Day ». D’après la publication, le prince Harry a largué son épouse et son fils Archie afin de retourner en Angleterre de manière confidentielle.

À en croire un travailleur du palais britannique, il y aurait du « mouvement » à Frogmore Cottage, la maison des Sussex sur le terrain du château de Windsor. Avant de poursuivre : « Harry pourrait être là-dedans ou peut-être leur personnel. ». Surtout que les heureux parents du petit Archie, « a été très discret sur les réseaux sociaux ces derniers temps ».

« Leur vie [à Los Angeles] n’a rien de ce que Meghan avait promis … jusqu’à présent, ils ont été isolés, n’ont pas réussi à faire décoller leur organisation caritative à but non lucratif Archewell, et elle n’a pas encore joué un grand rôle d’acteur pour obtenir de l’argent », a déclarait un intime du couple.

Avant de poursuivre : « Ce supposé copain termine en suggérant que «se faufiler comme ça au milieu d’une ville en proie à une pandémie et à des tensions raciales… n’est généralement pas le fait d’un mari heureux qui a tant de fois juré de protéger sa famille. Quelque chose de très grave doit se préparer ».