Laura Smet aurait coupé les ponts avec ses petites sœurs, Jade et Joy, qu’elle ne considérerait pas comme sa famille. Une raison à cette froideur dans leurs rapports est avancée par le magazine Ici.

« La famille recomposée, c’est aujourd’hui, celle que j’ai avec mon mari, mon beau-fils, mon frère, mes nièces, ma mère. C’est sanguin », a lâché l’actrice de 37 ans, retranchée depuis la naissance de son fils dans le sud de la France. Son quotidien a été dévoilé cet été par Madame Figaro. De superbes photos ont été publiées cet été.

«Je ne souhaite aucun mal à Laeticia, mais je souhaite qu’elle me laisse tranquille », balançait-elle ensuite.

Ces propos étaient à l’époque perçus comme maladroits pour avoir usé du terme « sanguin ». Jade et Joy auraient été renvoyées à leur statut de filles adoptives.

A lire aussi  Jean-Pierre Pernaut, quatre ans d’enfer, la terrible addiction de sa fille

Pour le magazine «Ici », Laura Smet serait en réalité un peu jalousie de ses petites sœurs, qui auraient accaparé l’attention de leur père.
Lorsque ses cadettes ont leur entrée dans sa vie, il était hors de question pour Johnny Hallyday qu’elles se sentent délaissée.

« Moi, c’est maintenant que j’ai des craintes. Je ne veux pas être maladroits et que Jade se sente délaissée. Si j’en prends une sur mes genoux, ensuite, je prends l’autre. Pas de jalouse », disait-il dans Paris Match. Il se livrait rarement sur Laura Smet.