Sur le point de goûter à la maternité de son histoire avec Raphaël, Laura Smet tranquillise sur son état de santé.

En effet, elle ne prend aucun risque avec sa grossesse, qui risquer d’être compliquée en ce temps bouleversé par le Covid-19, fichu virus qui a décimé plus de 30 000 personnes en France.

En effet, l’actrice et réalisatrice de 36 ans, qui sera à l’affiche de « La Garçonne », la mini-série de France 2 à la rentrée, a révélé l’endroit où elle est en train de se la couler douce.

En fait, Laura Smet est actuellement dans son petit coin de paradis de Cap Ferret, où elle avait dit oui à son amoureux l’an dernier.

Sur ce, on perçoit en avant plan sa chienne qui lui a fait profiter d’un acte de bravoure durant sa période trouble.

Alors, il n’est pas question de risquer avec sa grossesse très avancée alors que « Le Parisien » a déploré ce 16 août le comportement vulnérable des jeunes durant cet été.

Cependant, une étonnante éventualité est émise, celle d’un dépistage du coronavirus soit rendu obligatoire pour les 15-40 ans. En effet, c’est la même catégorie d’âge que Laura Smet.

Par ailleurs, le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation à Garches (Hauts-de-Seine), a déclaré que ce dépistage a pour vocation de protéger les autres de leur comportement vulnérable.

« Le risque numéro un pour eux reste d’envoyer quelqu’un, un parent, un grand-parent, un collègue, en réanimation », a-t-il précisé. Mais le virus ne les épargne pas totalement pour autant. Dans mon service, une jeune femme de 19 ans est décédée du Covid ».