En attendant son retour sur nos écrans, Laura Smet fait montre de discrétion au Cap Ferret, Laura Smet aurait sans doute un surprenant plat, au même moment que son frère David. Il aurait été apprécié par leur illustre père, Johnny Hallyday.

Le rockeur disparu auquel un hommage a été rendu à paris à l’Accor Arena sans ses enfants ainés avait découvert ce plat lors d’un séjour au Sénégal.
Il a été révélé par Serge Bilé, auteur de l’ouvrage « Répètes si t’a des cou***lles », à paraître aux éditions Kofiba le 7 octobre.

De cet ouvrage bourré d’anecdotes et de souvenirs, l’auteur en parle lors d’un entretien accordé au Sénégal.

Et ce jour-là, la femme la femme du président Senghor, qui est d’origine française, lui avait servi un surprenant plat, que le Taulier aurait sans doute fait découvre à sa femme Laeticia Hallyday ou encore à ses enfants, Laura Smet et David Hallyday.

A lire aussi  Eric Zemmour poussé par Sarah, sa pièce maitresse qui rêve de devenir première dame, Mylène oubliée

« C’est le trompettiste de Johnny, Gilles Pellegrini, qui l’accompagnait à ce moment-là, qui m’a confié cette histoire incroyable », a confié le journaliste. Après un concert à Dakar en 1967, Johnny et ses musiciens avaient été conviés à un dîner chez le président sénégalais Senghor. Pour faire plaisir à Johnny, son épouse qui était française lui avait préparé un poulet avec une sauce au haschich ! ».
«Le chanteur a d’abord fait de gros yeux, mais il a quand même goûté. Ça ne lui a pas fait grand-chose », explique-t-il.