Décidément Laeticia Hallyday avait bien plus d’un dernier tour dans ce cas !

En effet, si en ce moment elle profiterait de son temps avec son fiancé Pascal B dans leur petit coin paradisiaque à Saint-Barth, c’est bien une stratégie qu’elle aurait adopté à la fin de cette histoire de succession avec ses beaux-enfants.

C’est ce qui a été rapporté par la revue «Histoire vérité» dans son numéro de cette semaine avec un article pour revenir sur cette «stratégie de fuite».

« La fuite ! Un départ organisé en secret pour échapper aux impôts et aux dettes » peut-on lire comme titre en première page de la revue people.

« La surprise est totale. Elle a joué, un double jeu. Après l’accord avec Laura, elle a dupé tout le monde» est-il précisé.

Toutefois, en lisant un peu plus loin dans l’article, cette fuite intéresse surtout le défunt Johnny Hallyday qui aurait esquivé des impôts en 2009 et en 2010 grâce à ses avocats fiscalistes, mais surtout grâce à son épouse Laeticia Hallyday qui était toujours présente pour l’épauler.

« Les conseils de la star ont considéré que les droits de conception et commercialisation de la tournée constituaient un bien incorporel qui pouvaient être séparés des autres prestations scéniques, chansons, publicités, produits divers » est-il expliqué dans l’article.

Un «droit» estimé à plus de 12 millions d’euros avec lesquels Laeticia Hallyday devait payer ses dettes par la suite, mais cette stratégie a été démasquée par les autorités fiscales estimant ainsi les dettes du défunt rockeur à 30 millions d’euros que Laeticia Hallyday devra rembourser actuellement.