Dans le cadre de la sortie de son livre, Philippe Labro fait quelques révélations sur son ami Johnny Hallyday.

C’est dans les colonnes de Paris Match dans cadre de la sortie de « J’irais nager dans plus de rivières », paru aux éditions Gallimard, que l’auteur fait quelques confidences. Et émet quelques regrets. Particulièrement le fait d’avoir vu, dans son cercueil, le rockeur allongé. Ce dernier aurait perdu du volume. C’était au funerarium du Mont-Valerien où le corps du taulier attendait d’être enterré.

En effet, a la demande de l’ex mannequin, le rockeur disparu quelques jours avant des suites du cancer de poumons contre lequel il avait longtemps lutté, avait été habillé d’une «chemise western, en nœud de cow-boy ». Laeticia Hallyday avait aussi demandé que lui soit conservée «sa petite moustache ». L’écrivain et journaliste a confirmé ne l’avoir pas tout de suite remarqué.

«Cela n’atteint ni sa mémoire ni sa dignité. Et cela le situe dans l’histoire. Mais oui, quand vous voyez un homme qui a été aussi puissant sur scène dans son cercueil, il vous paraît rétréci par la mort», a-t-il livré, indiquant que cela «ne le diminue pas». L’écrivain à qui le chanteur a enseigné à être parolier, a aussi expliqué sur ce dernier qu’il «avait l’humilité des autodidactes».

«Je préfère conserver son amitié, nos travaux ensemble, son baiser sur la bouche quand il m’a dit : «Comme ça les gens croiront que…», a poursuivi Philippe Labro selon qui le rockeur avait «une intelligence de la vie inouïe ».

Laeticia Hallyday, qui est restée mariée au taulier pendant plus de vingt longs années, aurait été blessé par certains de ces propos.

En effet, environ trois ans après la disparition du rockeur, elle a décidé de passer à autre chose et de donner une chance à son histoire d’amour avec le restaurateur et homme d’affaires, Pascal Balland, qu’elle a rencontré à l’été dernier à Saint-Barth où elle a continué de se rendre constamment après la mort de son mari pour ses dévotions sur sa tombe.

La maison de Jade et Joy a récemment mis en vente la maison qu’elle occupait avec le chanteur à Los Angeles. Elle ne devrait pas tarder à mettre aussi en vente celle de Marnes-La-Coquette où Johnny Hallyday a mort. Ces deux actions devraient lui permettre non seulement de solder la dette du fisc laissée par le Johnny, mais aussi de se créer son petit nid douillet avec Pascal Balland, son fiancé.