Intraitable, Laeticia Hallyday a mis de côté un bon nombre de proches de Johnny, des pique-assiettes, quand elle est entrée dans sa vie. En effet, la maman de Jade et Joy l’a d’une certaine façon protégée. Un intime a corroboré ce propos.

En effet, c’est le compositeur Pierre Billon dont il question ici, qui se confie dans le dernier « Paris Match », dans le cadre de la parution du documentaire sur le road-trip du Taulier.

« Il n’arrêtait pas de me dire : “Mais pourquoi tu n’as pas de tatouages ? Pourquoi tu n’as pas de bagues ? Pourquoi tu n’as pas de bracelets ? », a déclaré l’artiste de 71 ans en évoquant cette sortie avec Johnny Hallyday, quelques mois avant sa mort à la suite d’un cancer des poumons. Alors, des images originelles ont été partagées par le magazine people.

« Après Santa Fe, il a arrêté de me poser ces questions… », lâche-t-il ensuite. En fait, c’est à Santa Fe que le groupe a fait une petite halte. En effet, Johnny Hallyday avait été rejoint par Laeticia Hallyday et leurs filles, Jade et Joy. Il aurait fait chauffer la carte bleue. Pas question d’arroser tout le monde comme il le faisait dans les années 80?.

Par ailleurs, les pique-assiettes ont été chassés grâce à Laeticia Hallyday.

« Entre nous, il n’était plus question que Johnny arrose tout le monde, tout le temps. L’époque des pique-assiettes, que j’ai connue avec lui dans les années 1980, était terminée grâce à Laeticia », a-t-il précisé. « Et si elle avait aidé Johnny à faire son casting pour ce road-trip, c’est aussi parce qu’elle savait que nous étions des types réglos, qui ne feraient pas n’importe quoi ».

« Et qui oseraient même dire non à Johnny s’il commandait une bouteille de vodka. Donc, si Johnny réglait le dîner du lundi, il ne payait plus de la semaine.», indique le parolier.

Par ailleurs, c’est également au cours de cette sortie à Santa Fé que le taulier avait concédé à ses amis qu’il se sentait suffoqué.