Après avoir été victime d’une violente agression, Brigitte Macron sort de son silence et réplique.

Alors, c’est le magazine France Dimanche qui s’est intéressé à ce sujet.

« C’est dans un contexte très politique très tendu que l’attaque, aussi fulgurante qu’impressionnante, a eu lieu », mentionne la publication.

Son mari, Emmanuel Macron aurait été forcé de voler au secours de son épouse bafouée et fragilisée.

En effet, c’est son époux, Emmanuel Macron qui aurait été forcé de venir en aide de son épouse ridiculisée et abattue.

En réalité, l’agression dont il s’agit ici est celle portée par son encontre sur la Toile ou encore par le président brésilien.

En fait, les critiques en question portaient sur son physique.

Alors, à cette époque, elle avait été soutenue. Et cette fois, c’est à son tour de briser le silence durant une entrevue accordée à France 2, où elle était questionnée sur les critiques sur le monde sociaux.

Par ailleurs, Brigitte Macron a admis qu’elle n’est pas du tout sereine, surtout lorsqu’elle ne peut pas répondre.

« C’est-à-dire que je ne suis pas à l’aise avec l’anonymat, avec les gens qui n’ont pas de visage », a-t-elle précisé, regrettant cette violence systématique. Elle ne la comprend pas.

« Pourquoi l’autre devient ce que Sartre disait, « le trou de vidange de mon évier » ? », s’interroge-t-elle. Pour moi, l’autre, c’est mon alter ego, ce n’est pas l’ennemi ».

Et à ses yeux, les cybernautes insultants sont malheureux.