L’Espagne est aujourd’hui aux prises avec le pire scandale ne qu’a jamais connu ce pays. En effet, l’ex roi d’Espagne, Juan Carlos est accusé d’avoir volé dans le trésor public à des fins personnelles a pris la décision, dernièrement de fuir le pays et de poser ses valises aux Émirats Arabes Unis, en compagnie de sa maîtresse. Une affaire qui a déclenché une forte polémique en Espagne.

Toutefois la reine Sofia, sa femme a toujours tenté de faire bonne impression en public, nonobstant les nombreuses infidélités de son mari, qui ont fait polémique ces dernières années. En effet, c’est en 1962, que le couple s’unisse en Grèce devant plusieurs clan royaux et princiers venus rehausser l’événement de leurs présences.

Très rapidement la reine se rend compte que Juan Carlos est en aucun cas l’homme qu’elle avait imaginé. « La reine est une femme trahie, blessée, dont la vie conjugale s’est transformée en tragédie », a dévoilé la journaliste Pilar Eyre dans une biographie réservée au clan royal espagnol.

Loading...

Pourtant rien ne la destinait à se marier avec Juan Carlos. Alors qu’elle était une jeune femme, la reine Sofia était tombée brutalement amoureuse de de Harald de Norvège, qui par malheur n’avait pas le même sentiment que la jeune femme. Touchée dans son ergo, elle avait enfin accepté la proposition de mariage de celui qui est aujourd’hui son époux.

En effet, le couple a ensuite connu de graves crises au sein de leur mariage. À en croire la biographe, Juan Carlos était un homme réputé à femme et aurait eu plus de 1500 maîtresses durant son mariage. Heurtée par les tricheries de son mari, qui n’en faisait qu’à sa tête, la reine Sofia ne dort plus dans le même lit que son mari depuis plusieurs années.

« A partir de ce moment, non seulement le roi et la reine feront chambre à part, mais n’auront aucune relation intime. » a ajouté la biographe Pilar Eyre. Nonobstant les nombreuses infidélités de son époux, la reine Sofia n’est jamais revenue sa promesse d’être loyale et fidèle. En effet, cette dernière s’est occupée de ses enfants et n’a pas voulu à avoir de relation extra-conjugale avec d’autres hommes, afin d’oublier son chagrin.