Très protecteur de sa famille, comme il a su le prouver en renonçant à ses parts d’héritage au profit de sa sœur Laura Smet, David Hallyday serait très fier du comportement de Pascal B, le futur amant de Laeticia, dont la discrétion serait très saluée.

En effet, c’est en filigrane ce que relaye le magazine « Gala » qui reparle de la fin du conflit autour de la succession de Johnny Hallyday.

Cependant, un accord avait été conclu début juillet après deux ans et demi de tiraillement familial, d’opposition d’intérêts qui ont écorné l’image du clan.

Alors, un règlement de cette affaire a eu lieu quand Laeticia Hallyday a croisé son beau Pascal, un restaurateur parisien de 49 ans.

« A l’été, plus précisément, lorsqu’elle tombait sous le charme de Pascal », mentionne la publication. Ce qui fait la joie David Hallyday, c’est que le restaurateur parisien « s’est d’ailleurs bien gardé d’intervenir » dans cette affaire familiale.

Il a « su rester à l’écart du cercle des conseillers de Laeticia. Pas son rôle », insiste Gala.

« Même si, comme un fait exprès », la veuve du Taulier, « changé à la même époque d’entourage et d’avocats. De stratégie, aussi »;