Brigitte Macron ferait tout pour aider son mari, Emmanuel Macron, en gérant sa précampagne. Mais une chose est sûre, elle va devoir faire attention. Une certaine rivale risque de lui causer de sérieux problèmes. Une grande bataille l’attend.

Une source anonyme proche du couple a annoncé : « Bien sûr qu’elle est un atout, il n’y a aucun doute. Plus les Français vont la connaître, plus ils vont l’aimer ».

Quelques semaines avant le confinement, mesure sanitaire afin de lutter contre la propagation du Coronavirus, la première dame n’a pas hésité à tester certaines propositions de son mari dont la prime exceptionnelle aux soignants à l’occasion d’un échange avec une équipe soignante de l’EHPAD de Chezal-Benoît, dans le Cher.

Et sa rivale n’est autre que Valérie Pécresse, dont l’ambition serait de devenir présidente de la république, rapporte « Le Parisien ».

« Je ne comprends pas que Valérie Pécresse ne dise pas publiquement qu’elle veut être présidente de la République, ça aurait de la gueule ! » a déclaré Patrick Karam, vice-président de l’Île-de-France.

« Elle se concentre sur l’Ile-de-France. C’est un jalon fondamental », a déclaré le vice-président de Libres, Othman Nasrou.