Benjamin Griveaux avait pu compter sur le grand soutien d’Emmanuel Macron dans le scandale. Sa femme Julia Minkowski n’était pas non plus sans aide. La journaliste Saveria Rojek décrit dans son livre « Ruthless » (éd. Stock) consacré plusieurs dossiers, elle aborde comment Brigitte Macron, l’ami du couple, a pris la défense de Julia après l’affaire Griveaux.

Il y a 4 mois, les Français apprenaient, sous l’étonnement, le retrait de Benjamin Griveaux, alors candidat à la mairie de Paris, après la diffusion de vidéos à caractère sexuel le mettant en scène. A ce moment, l’ancien porte-parole du gouvernement a non seulement vu son rêve lui échapper, mais aussi ses plus proches collaborateurs lui ont laissé tomber.

Néanmoins, sa femme, Julia Minkowski, son pilier, a choisi de le soutenir. Au scandale, l’avocate recevra une aide considérable en la personne de la première dame, comme l’a révélé la journaliste Saveria Rojek dans son livre dédié à la bataille de Paris, lancé aux éditions Stock le 24 juin.

Loading...

Brigitte Macron, qui s’inquiète de l’état de choc dans lequel passe la femme de Benjamin Griveaux, a saisi l’occasion pour s’asseoir avec elle autour d’un repas, juste après l’affaire sexuelle.

Une énorme aide qui fait référence même au couple présidentiel, qui a fait face à plusieurs défis « la bonne société amiénoise qui avait fait d’eux des parias », indiquent le magazine du Point.

Le président, n’a pas laissé tomber Benjamin Griveaux

Emmanuel était informé 2 jours avant par Sibeth Ndiaye alors qu’il était « à 2 000 mètres d’altitude dans un refuge des Alpes », le président était choqué de savoir les faits : « Mais quelle connerie ! Comment a-t?il pu faire ça ? », annonce-t-il, d’après les détails dévoilés dans cet ouvrage.

Cependant, après le scandale, le président décidera de pardonner à celui qui était son bras droit :

« Benjamin, c’est toi qui décides. Si tu veux y aller, on se met en phalange derrière toi et on tire sur tout ce qui bouge ! », lui lance le président au téléphone.

Compte tenu de cette belle preuve d’amitié, Benjamin Griveaux choisirait de se retirer, au moins pour un moment. En effet, le député a promis à Saveria Rojek de dévoiler un jour sa version des choses.