L’illustre émission « Koh Lanta », proposée sur TF1 continue à envoûter les téléspectateurs. Pour preuve les audiences sensationnelles preuves le grand intérêt des fans envers ce programme d’aventures. En effet, malgré plusieurs saisons, les téléspectateurs ont l’air être captivés par le concept de l’émission. Surtout que cette année, l’émission a apporté une petite particularité : quatre équipes s’opposent au lieu de deux pendant les précédentes saisons.

En effet, c’est pendant la fin de l’été que, la nouvelle saison de Koh Lanta a commencé officiellement sur les écrans français avec un nouveau concept à la clé qui a vraiment plus aux téléspectateurs. En effet, cette fois, ce sont quatre équipes représentants chacune une région de la France qui luttent afin de montrer ce dont chacune est capable.

Néanmoins, avec le confinement, la fin de la saison passée de Koh Lanta avait beaucoup été troublée, prenant ainsi un grand retard. En effet, la finale s’est déroulée en direct, mais a été reportée maintes fois pour des raisons certaines. Une situation qui a vraiment touchée les candidats.

Par ailleurs, le magazine people Télé Loisir a fait une confidence inouïe sur l’un des candidats qui aurait masqué sa blessure pour n’est pas être écarté par la production. C’est Laurent, le professeur d’histoire-géographie de 48 ans, qui s’est blessé pendant l’épreuve d’immunité.

« L’épreuve d’immunité était difficile. De la boue, des charges à porter. Toute l’équipe se donne à fond. Et puis patratra, on a beau monter tous les plans qu’on veut, mettre toutes les stratégies qu’on veut en place », a-t-il déclaré dernièrement sur la toile, où il est très présent.

Avant de pouvoir : « j’ai le genou qui en plein milieu de la boue, au moment de remonter les charges et les redescendre qui fait ‘crac crac’. Je sers les dents. Je sors de la boue. Heureusement ça va un petit peu mieux sur terrain dur. La suite, avec le flambeau, n’est pas trop difficile pour les jambes. Je reste concentré. On arrive de justesse à gagner. On a encore une fois gagné. Encore une immunité pour nous. Pour l’heure, je n’ai jamais connu le conseil avec Loic et Alexandra et ça c’est bon. Certains me demandent pourquoi je fais la gueule sur les images alors qu’on vient de gagner l’épreuve ? C’est vrai que j’ai le visage fermé, je baisse la tête ».

Par ailleurs, il avait, en effet, très mal au genou. « J’ai le genou qui vient de craquer. Que faire. J’ai les images de François dans la tête. Il s’était claqué pas très loin de moi. Je me rappelle de Samuel qui avait dû abandonner à cause du talon d’Achille. Je me dis que c’est trop con, que ce n’est pas possible. Je prends la stratégie de ne pas trop faire voir que j’ai mal, ni à mes coéquipiers, ni surtout à la prod’. Pas de médecin pour l’instant. Je rentre sur l’ile. On verra bien. Mais c’est vrai que ça cogite pas mal dans ma tête. Qu’est-ce que je me suis fait ? Vais-je devoir abandonner ? », a déclaré le professeur.