Bien avant d’unir sa destinée à celle du Prince William, Kate Middleton a conclu une sorte de pacte avec l’héritier en second de la couronne britannique.

Même dans l’éventualité d’une crise conjugale, d’infidélité, elle serait dévouée. Les choses seraient réglées en interne, pas question que les frictions familiales soient ébruitées en public.

D’après un expert royal, la future reine consort aurait juré d’ériger une muraille presque infranchissable sur sa vie privée.

Ce serait cet engagement qui aurait décidé le prince William d’aller très loin dans leur relation.

Se livrant dans le cadre du documentaire d’Amazon Prime Chasing the Royals, Andrew Pierce, un observateur avisé de la famille royale, auteur de plusieurs ouvrages, a assuré que la duchesse de Cambridge a toujours été consciente de ce qu’attendait et qu’elle devait rester silencieuse sur tout ce qui a un lien avec le Palais.

A lire aussi  Karine Ferri mène double vie, révélation sur son quotidien avec Yoann Gourcuff

« Elle [Kate] a conclu un pacte faustien. Elle sera tranquille, elle sera obéissante, elle sera dévouée », explique ce spécialiste face caméras. Elle sera belle. Elle fera ce qu’il faut. Et si elle s’ennuie trop, tant pis ».

Kate Middleton aurait par ailleurs promis qu’elle ne s’exprimerait directement ou indirectement dans les médias comme a pu le faire la princesse Diana, ou comme le fait aujourd’hui Meghan Markle dont les prises de parole impudiques sont considérées comme la ligne rouge à ne jamais dépasser.